Commentaires sur "Celui qui se perd dans sa passion a moins perdu que celui qui perd sa passion." [Alexandre Jardin, -Le roman des Jardin-]

    Heureuse de découvrir ton blog!

    Oui je suis entiérement d'accord...une belle citation.
    Nefertiti

    Posté par nefertiti, 14 novembre 2007 à 13:18 | | Répondre
  • ...

    Dans mon cours de Français j'ai appris que le mot passion à été déformé au fil du temps... A la base, passion veut dire que l'on s'interesse à quelque en y perdant la raison. On devient alors esclave de sa passion et la passion devient maitre. Mais lorsque l'on devient maitre de quelque chose, on a besoin de son esclave donc après tout es-ce que lorsque l'on est maitre, sommes-nous pas esclave de notre esclave?

    http://mes-pensees.skynetblogs.be

    Posté par Francis, 03 décembre 2005 à 20:01 | | Répondre
  • La passion...
    celui que fait de la passion un sentiment, se laisse guider, si nos sentiments commandent nos actions c'est que nous avons abdiqué...

    Posté par bend, 05 décembre 2005 à 11:42 | | Répondre
  • Rendre à César ...

    La citation est belle, mais elle n'appartient pas à Alexandre Jardin. Sans enlever le moindre mérite à cet écrivain que j'apprécie, il faut bien savoir qu'on doit cette réflexion à saint Augustin, de son vrai nom Aurelius Augustinus, ou Augustin d’Hippone.
    Ce philosophe et théologien chrétien, né à Thagaste (actuelle Souk-Ahras, Algérie) le 13 novembre 354 et mort le 28 août 430 à Hippone (actuelle Annaba, Algérie), où il fut évêque. Il est l’un des principaux Pères de l’Église latine et l’un des 33 Docteurs de l’Église. Après saint Paul, il est considéré comme le personnage le plus important dans l’établissement et le développement du Christianisme. A noter qu'il est le seul Père de l’Église dont les œuvres et la doctrine ont donné naissance à un système de pensée: l’augustinisme. Son influence est marquée à travers les âges, et elle a été immense sur toute l'histoire de l'Église en Occident: l’augustinisme a en effet imprégné toute la réflexion philosophique et théologique médiévale, puis a alimenté les débats lors de la Réforme protestante, puis encore le jansénisme. Les débats suscités par l'interprétation de l’augustinisme ont largement contribué aux conceptions modernes de la liberté et de la nature humaine.

    Posté par Michel, 11 août 2008 à 09:58 | | Répondre
  • plagiat

    la citation est de Saint Augustin

    Posté par alexis, 10 octobre 2008 à 17:05 | | Répondre
Nouveau commentaire